Le money management, un ami qui vous veut du bien


L'art de gérer le risque pour une meilleure rentabilité

money management risk capital bourse

Avez vous déjà rêvé de voir votre compte titre évoluer en quasi ligne droite, et mieux encore, en croissance exponentielle? Cela peut être envisageable, encore faut-il que vous soyez prêt à prendre en considération l'art du money management de façon constante.

Vous êtes encore trop nombreux à vous focaliser sur une technique de trading miracle qui fera exploser à la hausse votre compte de trading, mais sans un sérieux money management, vos efforts seront vains et votre belle courbe de gains ne restera qu'un rêve.

Voici comment les plus grands traders arrivent, années après années, à réaliser des performances exceptionnelles, cela n'a rien de miraculeux, il suffit juste de bien maitriser votre capital, d'allouer une somme spécifique au risque que vous souhaitez prendre pour chacun de vos trades, et enfin, en cas d'échec de votre trade, ne pas laisser partir votre position indéfiniment dans le rouge.
Bienvenue dans le monde magique du money management...


Pourquoi le money management va changer votre vie ?

Le money management est vraiment une approche indispensable afin de faire progresser votre compte de façon régulière et contrôlée. Pour réussir dans ce que vous entreprenez, vous devez en prendre le contrôle.
Si vous souhaitez voir votre compte progresser, vous devez maîtriser tout son environnement. La seule inconnue doit rester l'orientation haussière ou baissière de l'actif sélectionné, et croyez moi, ce n'est déjà pas une mince affaire.

Le money management consiste à réguler de façon stable le montant du capital que vous souhaitez risquer à chacun de vos trades.

Commençons par prendre un compte fictif de 10.000€ et un money management fixe de 1.00%, ce qui signifie qu'à chaque nouveau trade vous allez risquer 100€ (1% de 10.000). D'un point de vue théorique, on peut également dire que 1.00% correspond à 100 trades perdants consécutifs, ce qui entre nous, a peu de chance de se produire.


Vous souhaitez connaitre les 10 erreurs qu'il ne faut surtout pas reproduire en bourse afin d'avoir des profits toujours en progression ? Vous souhaitez vous démarquer du petit boursicoteur et devenir un trader rentable ?

Alors, téléchargez maintenant et gratuitement mon livre sur les 10 erreurs à éviter impérativement lorsqu'on investi en bourse en cliquant ici


Vous pouvez adapter votre money management au contexte technique ou macro-économique du marché. Dans les grandes phases de baisse, vous pouvez vous exposer d'une moindre mesure en adoptant un money management de 0.50% à 0.70% par exemple. Dans ces conditions, vous ne risquerez pas plus de 50€ à 70€ par trade.
A contrario, dans les marchés nettement haussiers, vous pouvez augmenter votre money management et le porter vers 1.30% à 1.50% puisque votre probabilité de conclure votre trade par une plus-value est bien plus forte.
Enfin, dans les marchés très puissants, certains traders exposent leur portefeuille boursier jusqu'à 2.00% de leur money management.

La fourchette extrême du money management se situe donc entre 0.50% et 2.00%. A vous de la réguler au mieux de vos intérêts, mais selon moi, il faut éviter de trop jouer avec ce curseur, car il pourrait compromettre la régularité de votre courbe des gains.


Le risk management, un impératif !

Le risk management est la technique qui consiste à gérer et à optimiser son trade, à ne pas confondre avec le money management qui lui consiste à gérer son capital.

Comment peut-on gérer un trade ? On peut gérer un trade de différentes façons, la plus connue étant la pose efficace d'un stop loss de protection. Le fait de mettre un stop loss permet la maîtrise de son trade. La perte maximum ne peut alors excéder le montant alloué par le money management.

Il existe de nombreux types de stop loss. Vous avez le stop loss initial, celui que vous définissez lors de la prise de position. Ensuite vous avez le stop suiveur qui permet de suivre la hausse de votre action et de sécuriser une partie de ses gains, puis le stop d'optimisation, lorsque l'action connait une très forte accélération des prix, on applique alors un stop de protection de plus en plus serré de sorte à fixer un maximum de gains.

Une autre technique de risk management est le pyramidage. Cette technique consiste à renforcer sa ligne par de nouvelles positions. Le trader part du principe qu'il est dans une tendance dynamique, et qu'il serait idiot de ne pas profiter pleinement de cette aubaine. A chaque micro correction, il ouvre une nouvelle position de sorte à accompagner la hausse du titre.

Bien évidement, chaque nouvelle position modifie le risque de la position initiale. Cette approche est assez risquée puisque elle augmente considérablement la taille de votre exposition.
Seules les personnes maîtrisant bien cette approche pourront s'y risquer avec parcimonie.

Money management:

Risk management:

Small Indice
Pour se constituer en toute sécurité, un capital à long terme en investissant dans les actions et ETF du Cac40 et du Cacnext20
Taux actuariel du PSI (*)
+20,61%
Taux actuariel du Cac40 (*)
+6,87%
(*) Données à partir du 01 septembre 2010
(en savoir plus)

Copyright (c) 2007-2019 Swingbourse.com
Tous droits réservés. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents et images sans l'autorisation expresse de Swingbourse.com. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à 3 ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.
Les informations diffusées par Swingbourse.com ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs et traders.
Le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition.
Plus d'infos sur la réglementation > ICI.
Info AMF :
Je ne détiens sur aucun des mes comptes personnels une action dont j'en fais l'analyse technique. Si c'est éventuellement le cas, je le précise clairement sous l'analyse ou l'article en question.
Selon la règlementation de l'AMF, je ne suis pas "CIF", donc pas compétent pour faire du conseil boursier. L'accès aux portefeuilles boursiers virtuels de swingbourse, n'offre à ses abonnés, qu'un regard sur ma méthodologie.
Les analyses graphiques ou les propositions de trades des portefeuilles swingbourse n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une une sollicitation d'achat ou de vente de valeurs mobilières ou autre produit financier. L'abonné et/ou le lecteur reste seul responsable de ses actes. N'oublions pas que toutes les analyses et articles de ce site n’ont qu’une portée pédagogique et informative. Le trader ou investisseur doit se faire son propre jugement avant d'investir dans un produit financier afin qu'il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale.