bouton Facebook swingbourse
Flux RSS swingbourse

LE STOP LOSS

UN EXCELLENT OUTIL POUR UN MONEY MANAGEMENT RÉUSSI


Un stop loss (stop de protection) permet à un trader ou investisseur de limiter ses pertes en cas de baisse du cours. Le stop loss est en fait un ordre de vente APD (à plage de déclenchement) ou ASD (à seuil de déclenchement). Dans le monde de la finance contemporaine, les personnes soucieuses d'un bon money management en trading posent des ordres stops loss afin de se protéger d'un éventuel décrochage du cours. En effet, nous ne sommes plus dans les années fastes de 1982 à 1999 où l'on pouvait investir sur n'importe qu'elle valeur et s'endormir sur son investissement sans prendre le moindre risque. Le stop loss est actuellement impératif si l'on souhaite protéger son capital.

Comment placer un stop loss en bourse ?

Il existe deux façons de bien placer un stop loss.
La première consiste à couper ses pertes à partir d'un certain pourcentage de perte (-1%; -2%; -5%...). Cette technique ne prend pas en considération le cours dans son paysage graphique. Tout dépend de votre capacité à tenir la perte et à vos propres règles de money management concernant votre trading.
La seconde, plus judicieuse, utilise l'analyse graphique pour déterminer l'emplacement des stops loss. Les résistances et supports sont d'excellents outils pour savoir où placer un ordre stop loss.

Le stop loss en pourcentage

Comme dit plus haut, le stop loss en pourcentage n'est pas véritablement un technique boursière, mais bien plus un approche de money management et de gestion de capital. En s'accordant un stop loss inférieur de 3% sur le dernier cours, la perte potentielle est alors maitrisée. Ce qui ne l'est pas par contre, c'est la maitrise du cours de l'action dont dépend le stop loss. En effet, on peut voir le titre se replier de 4% avant de repartir de plus belle à la hausse. Dans ces conditions, vous sortez au plus mauvais moment d'une position qui était pertinente et destinée à être gagnante.
Où poser le stop loss en pourcentage?
Le Stop loss peut être posé sous le plus bas du cours de la veille ou de l'avant veille.
Afin de jouer la tendance, on peut aussi placer un stop loss sous la valeur d'une moyenne mobile. Par exemple, on peut mettre un stop loss à 2% sous une moyenne mobile 20 comme sur le graphe ci dessous. Le choix de l'emplacement et du pourcentage dépend de votre money management et de votre horizon temps à plus ou moins long terme.

stop loss en pourcentage

Si la moyenne mobile joue parfaitement son rôle de support, l'action devrait alors rebondir à son contact comme ce fût le cas à quatre reprises dans notre exemple ci-dessus.
Dans cet exemple, la technique semble évidente et profitable. Cela s'explique par un titre en forte tendance haussière. Dans les marchés sans tendance ou à tendance très faible, cette technique ne fonctionne plus, car les prix oscillent très fréquemment au dessus puis au dessous des moyennes mobiles, invalidant en permanence la stratégie de pose de stops loss.

Le stop loss en valeur absolue

C'est très probablement le stop loss le plus "professionnel". Pourquoi ? Tout simplement parce que le stop se trouve sous un support ou au dessus d'une résistance dans le cadre d'une vente à découvert (VAD).
Dans notre exemple ci-dessous, un stop loss en pourcentage sous une moyenne mobile 20 aurait été déclenché près de sept fois avant celui se trouvant sous un support.

stop loss et supports

La contrepartie réside dans un écart qui se trouve supérieur au 1 à 5% que l'on retrouve dans une gestion du risque en pourcentage. D'un autre coté, sortir fréquemment d'une position entraine aussi des frais de courtage supplémentaires ainsi qu'une perte de la confiance en soi si ces cessions dégagent des moins values, sans parler de la frustration engendrée par le rebond du titre ultérieurement à la cassure du stop. La pertinence de ce stop loss se démontre par le GAP intervenant à la cassure du support. Celui prouve indirectement que la majorité des intervenants étaient convaincu du retournement de tendance et non pas d'un simple "trou d'air".

Notre point de vue

Le stop loss est avant tout une notion de bon money management, mais ce n'est pas tout. Si beaucoup échouent c'est parce qu'il font l'amalgame entre une perte maitrisée et un retournement de tendance. En effet, le véritable stop loss doit marquer la fin d'une tendance. C'est le sauve qui peut. Cela explique pourquoi un stop loss judicieusement placé provoque fréquemment des gaps comme dans le graphe ci-dessus.
Le stop loss peut également être pratiqué par un autre indicateur tel le: parabolique SAR. Cet indicateur place systematiquement un stop de protection selon certains critères.
Reste encore l'épineux problème de l'horizon temps. N'oublions pas que nous retrouvons des tendances sur des graphes intra-day à 5 minutes comme sur des graphes long terme en données mensuelles. De quoi satisfaire tous les intervenants pratiquant l'analyse technique comme l'analyse fondamentale.



Les portefeuilles

les performances

Trader Expert
Saisissez les opportunités à court et
moyen terme des valeurs du SRD
+16,69%
Cac 40 +9,40%
Small Indice
Investissez dans les valeurs du Cac40
et battez l'indice sur le long terme
+17,82%
Cac 40 +9,40%
Performance PME
Tradez les opportunités mid caps parmi
les valeurs éligibles au Cac PME
-10,22%
Cac PME +6,75%

----------------------------------

Articles les plus lus

1 - Les 10 règles de base pour réussir

2 - Le money management

3 - Les indicateurs techniques


Interviews

Vincent Cudkowicz du site Bienprévoir.fr


Retour en haut
Copyright (c) 2007-2017 Swingbourse.com
Tous droits réservés. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents et images sans l'autorisation expresse de Swingbourse.com. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à 3 ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.
Les informations diffusées par Swingbourse.com ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs et traders.
Le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition.
Plus d'infos sur la réglementation ICI.
Info AMF :
Je ne détiens sur aucun des mes comptes personnels une action dont j'en fais l'analyse technique. Si c'est éventuellement le cas, je le précise clairement sous l'analyse ou l'article en question.
Selon la règlementation de l'AMF, je ne suis pas "CIF", donc pas compétent pour faire du conseil boursier. L'accès aux portefeuilles boursiers virtuels de swingbourse, n'offre à ses abonnés, qu'un regard sur ma méthodologie.
Les analyses graphiques ou les propositions de trades des portefeuilles swingbourse n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une une sollicitation d'achat ou de vente de valeurs mobilières ou autre produit financier. L'abonné et/ou le lecteur reste seul responsable de ses actes. N'oublions pas que toutes les analyses et articles de ce site n’ont qu’une portée pédagogique et informative. Le trader ou investisseur doit se faire son propre jugement avant d'investir dans un produit financier afin qu'il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale.
Visiteurs : 1776289
Aujourd'hui : 142
En ligne : 1