bouton Facebook swingbourse
Flux RSS swingbourse
Suivez le forum avec le Flux RSS

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

#1 04-09-2014 21:20:21

cooltrader
Modérateur

A la recherche des prochaines vedettes de la cote

Bonsoir,

Réponse à la question de Christophe faisant suite à une question que j'avais émise.
Comme finalement la question porte davantage sur la technique que sur l’indice, je poursuis ici.

Bonsoir,


Non, non, pas question d'acheter des valeurs avant que la tendance haussière ne soit confirmée.

Simplement quand on est au début de la tendance haussière, au lieu de faire une analyse graphique, se contenter lors du départ en tendance de sélectionner les valeurs qui ont tiré ce départ en tendance haussière. Sur l'ensemble de la période nous séparant du départ en tendance en bénéficiant d'un peu de recul (mais pas trop car ce ne serait applicable que sur les premières semaines du départ 4-6 parce qu'après, les consolidations de court terme viennent brouiller l'image).

Pour ce qui concerne la sélection, effectivement le choix "SRD" n'était pas bon, j'aurai dû choisir une liste big-caps type CAC40 ou CAC NExt20. Mais pas plus loin.


La question que je me pose, c'est de trouver un truc simple (pas force relative ou autre indicateur qui nécessite de passer en revue toute la cote) qui permette de déceler tôt les titres qui tirent, sans aller faire 50 analyses graphiques pour acheter une configuration qui nous plaît mais qui risque de rester à la traîne (même si elle suit la tendance quand même) des vrais champions de la cote.

Bien sûr, mes screeners calculent tous les pentes des MME et je classe les titres avec une pente MME20, 50, ou n'importe quelle MME (ou MM). J'utilise d'ailleurs plutôt la pente MME150 sur 2à jours. Le problème c'est que les premiers de la liste sont souvent des titres au taquet de chez taquet alors après il faut descendre dans la liste pour touver des configs encore achetables et là on trouve des titres a config plus accessible mais dont la performance LT n'est pas nécessairement parmi les meilleures.

Je cherche de nouvelles idées qui nécessitent moins de travail en espérant la meilleure efficacité.

Donc je me demandais si le fait de regarder les titres qui surperforment le marché au début de la mise en place de la tendance permettrai de rentrer sur les titres qui deviendront les inaccessibles de mon screening des pentes de MME.

Je sais que tout cela se recoupe un peu mais je cherche toujours des optimisations et l'expérience m'a appris que les choses les plus simples restent souvent les plus efficaces, même en bourse.

Alors j'essaye de trouver des opportunités de simplification et je pose des questions.

Voilà tout l'objet du sujet exposé hier et des questions posées.
Surtout pas d'espérer aller contre l'évidence (ne pas acheter en avance) mais voir comment nous pourrions exploiter au mieux les choses les plus simples (souvent négligées ou oubliées).


@+

Hors ligne

 

#2 28-09-2014 00:19:49

webmaster
Administrateur

Re: A la recherche des prochaines vedettes de la cote

Bonsoir Cooltrader

Je suis désolé pour cette réponse tardive, mais j'étais fort occupé ces derniers jours.

cooltrader a écrit:

La question que je me pose, c'est de trouver un truc simple

je suis preneur moi aussi smile
Je pense que si cela existait, nous en aurions déjà connaissance....

A ce jour, je n'ai toujours rien trouvé de mieux que l'analyse des graphiques pour repérer les tendances.
Le trader "visuel" a encore un avantage sur le trading à haute fréquence, c'est que tout ne peut pas être modélisé, pas encore...

Cela dit, je trouve ta réflexion intéressante et probablement très enrichissante pour peu que l'on se donne la peine de creuser...

Donc pour résumer tu recherches :
1- un truc simple pour détecter les supers gagnants
2- définir un super gagnant

La première question que je me pose est de savoir si un super gagnant "est au courant" de son statut au départ de sa tendance ?

Pour une fois ma réponse pencherais en faveur de l'analyse fondamentale de la valeur.
La visualisation du graphe ne permet que de constater la tendance dans laquelle est le titre à un moment donné, mais en aucun jusqu’où celui ci pourra aller. Pour moi, un super gagnant est un titre qui ne fait qu’accumuler une succession de bonnes nouvelles (hausse du CA, de la marge, nouveaux contrats, révision en hausse du cours par les analystes, etc...) qui ne font qu'alimenter la hausse en permanence. Un tel titre favorise le graphique du secteur auquel il appartient ainsi à l'indice (cac next 20; par exemple), c'est pour cela que lorsqu'on effectue une recherche, indice >  secteur > titre , on arrive toujours trop tard....

Une chose est certaine, et j'ai déjà constaté cela dans le passé, c'est que " l'élite " se trouve très souvent parmi les premiers titres à décoller après une forte période baissière (mars 2003; mars 2009; septembre 2011).
Un titre ne part pas d'une baisse pour se trouver en peu de temps dans une tendance en très forte croissance avec des MME puissantes. Comme je le disais avant, c'est une accumulation de bonnes nouvelles qui favorise la hausse du titre, puis, plus on avance dans le temps, plus cette hausse devient exponentielle car tous les acteurs du marché veulent leur part du gâteau...
Le livre de Stan Weinstein évoquait déjà un moyen de repérer les super gagnants.


Pour moi, le meilleur moyen de détecter graphiquement un super gagnant reste encore le papier et le crayon smile

Pour ne pas à avoir à scanner toute la cote, il faut procéder par élimination.
C'est une succession de tendances courtes qui forment une tendance longue, mais c'est une tendance longue qui soutient une tendance courte.
Donc dans un premier temps, il faut sélectionner toute les nouvelles tendances haussières en mensuel (croisement MM20 à la hausse par exemple) et les noter sur ta liste, car une tendance haussière en journalier n'aura pas le même comportement si le graphe mensuel est haussier ou baissier.

En effet, si l'on travaille sur un horizon temps journalier, il est préférable d'avoir une configuration hebdo en hausse, l’amplitude de la hausse en daily sera plus forte. Si en plus on se retrouve en configuration haussière en mensuel, alors c'est bingo !!! A cela il faut encore ajouter un indice de secteur en hausse et un indice national (cac40) dans une configuration haussière comme en 1999.  Les tendances s'imbriquent les unes dans les autres, et un super gagnant est toujours issue d'une super configuration qui ne se présente qu'une fois tous les 10 à 20 ans.
Si l'on prend l'exemple de Cap Gemini, le titre est passé de 20€ fin 1995 à plus de 350€ en février 2000. Le titre aura mis plus de 3 ans à développer sa formidable hausse et plus de 4 ans dans une zone de congestion entre 20 et 35 euros avant qu'il ne décide de partir à la hausse.
Cela fait maintenant 14 ans que Cap Gemini a quitté sont statut de super gagnant, et son amplitude de hausse ne dépasse pas les 20 à 60 euros soit +200% ce qui n'a rien de comparable avec les + 1650% de la fin des années 90.


Pour conclure, je dirais que je n'ai aucun moyen rapide de détecter un super gagnant, mais la question est: est-ce bien nécessaire ?
A partir du moment où un titre en très forte hausse est détecté, il y a une multitudes de points d'entrées qui se présentent sur des horizons temps plus courts. Ce sont ces derniers que les traders exploitent car le risque y est très faible avec une bonne technique de travail.

a+

Hors ligne

 
Copyright (c) 2007-2017 Swingbourse.com
Tous droits réservés. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site et de l'ensemble de son contenu : textes, documents et images sans l'autorisation expresse de Swingbourse.com. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à 3 ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.
Les informations diffusées par Swingbourse.com ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs et traders.
Le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition.
Plus d'infos sur la réglementation ICI.
Info AMF :
Je ne détiens sur aucun des mes comptes personnels une action dont j'en fais l'analyse technique. Si c'est éventuellement le cas, je le précise clairement sous l'analyse ou l'article en question.
Selon la règlementation de l'AMF, je ne suis pas "CIF", donc pas compétent pour faire du conseil boursier. L'accès aux portefeuilles boursiers virtuels de swingbourse, n'offre à ses abonnés, qu'un regard sur ma méthodologie.
Les analyses graphiques ou les propositions de trades des portefeuilles swingbourse n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une une sollicitation d'achat ou de vente de valeurs mobilières ou autre produit financier. L'abonné et/ou le lecteur reste seul responsable de ses actes. N'oublions pas que toutes les analyses et articles de ce site n’ont qu’une portée pédagogique et informative. Le trader ou investisseur doit se faire son propre jugement avant d'investir dans un produit financier afin qu'il soit adapté à sa situation financière, fiscale et légale.
Visiteurs : 1776508
Aujourd'hui : 362
En ligne : 6